pour retourner vers la une (accueil)
Pour une expression artistique des sans-voix
Accueil > Activités > On vous conseille > BELLEVILLE–MENILMONTANT EN IMAGES - N°4 : SILENCE, ON RENOVE (...)
BELLEVILLE–MENILMONTANT EN IMAGES - N°4 : SILENCE, ON RENOVE !
Dimanche 24 avril 2011 à 17h00 à la Bellevilloise
JPEG - 253.4 ko

Ballade thématique proposée Paris par Rues Méconnues

• à 14h30 : "Je me souviens de mon quartier"
Durée : 2H-2H30 environ. Tarif : 12€

Inscriptions et réservation obligatoire
Association Paris par Rues Méconnues : 01 42 79 81 71/06 59 96 26 93

Projections-débats

Au programme :

• De 17h à 18h30 :

Scopitone

Fiction de Laurent Perrin (1977 – 36mns)
Scénario de Laurent Perrin et d’Olivier Assayas
Avec Didier Sauvegrain, Martine Simonet, Jean-Claude Bouillon…

Dans le Belleville en démolition de la fin des années 1970, Patrick, un jeune zonard de 30 ans, occupe clandestinement avec d’autres marginaux les immeubles du quartier voués à la destruction, en vivant du trafic de drogue et de petits boulots. Laurent Perrin a su décrire avec justesse l’univers désespéré de ces ex-soixante-huitards désenchantés, à la dérive.

> En présence du réalisateur Laurent Perrin.

Rue des Partants

Documentaire de Gilles Dinnematin (1995 – 52 mns)

Des habitants de Ménilmontant évoquent la vie du quartier avant ses multiples et récentes transformations. Leurs récits nostalgiques en voix off et des cartes postales anciennes, témoignant de l’esprit chaleureux et populaire de l’ancien "Ménilmuche", contrastent tristement avec les images actuelles d’un quartier oscillant entre démolition, expulsion et reconstruction. Le constat à la fois révolté et désabusé d’un immense gâchis urbanistique et humain.

> En présence du réalisateur Gilles Dinnematin.

• De 18h30 à 19h30

Rencontre-débat avec les réalisateurs Laurent Perrin, Gilles Dinnematin, Pierre Barouh, Association La Bellevilleuse (sous réserve)

• A 20h00 :

Ça va ça vient

Fiction de Pierre Barouh (1970 – 1h52)
avec Areski Belkacem, Jérôme Savary, Miou-Miou, Elie Garguir …

Un ouvrier en bâtiment qui travaille près de la place des Fêtes rencontre un ami qui lui présente une troupe de musiciens ambulants… Un film rare à l’esprit flâneur et anticonformiste avec, en filigrane, des images de démolition du vieux Belleville.

> En présence du réalisateur Pierre Barouh.

Ce programme de films est précédé par une rencontre organisée au Carré Beaudoin le 23 avril 2011 à 14H. Rencontre-débat "Mémoires et histoires urbaines" consacrée à l’histoire et à la mémoire des transformations et évolutions des quartiers populaires dans l’Est parisien et au-delà du périph’. En partenariat avec la Mairie du 20è arrdt, dans le cadre du Printemps de la mémoire 2011, 1ère Biennale du Réseau Mémoires-Histoires en Ile-de-France.

Entrée : 3 €

Belleville et Ménilmontant demeurent, depuis leur origine, une source d’inspiration inépuisable pour les photographes, les vidéastes, les réalisateurs de films de fictions ou de films documentaires. Comment ne pas évoquer le magnifique « Casque d’Or » de Jacques Becker réalisé en 1952, les photographies émouvantes de Willy Ronis et celles, humanistes et réalistes, d’Henri Guérard, le fidèle observateur. Quartiers populaires et cosmopolites, terres d’asile et d’accueil de populations aux provenances multiples, Belleville et Ménilmontant perdurent, depuis la Commune, comme les hauts lieux historiques de la mémoire révolutionnaire et ouvrière, si chers aux écrivains et aux chansonniers d’hier et d’aujourd’hui.

Malgré de nombreuses transformations urbaines et sociales, ces quartiers ont conservé leur âme et c’est sans doute parce qu’il s’en dégage un charme singulier, que leurs hauteurs sont à la fois sombres et lumineuses - grandes artères et petits chemins de traverse - qu’il faut savoir observer à l’œil nu ce petit coin de Paris et prendre le temps de le parcourir. Les habitants de Belleville-Ménilmontant, pour reprendre l’expression de Georges Perec, « habitent leur quartier ».

La planète Belleville-Ménilmontant, riche d’un dynamisme citoyen, culturel et associatif fort, entretient et perpétue l’histoire et le mythe. Elle ouvre encore sur tous les possibles…

Le cycle de projections-débats « Belleville-Ménilmontant en images » est une initiative de l’Association Trajectoires et du Collectif Docomoto (animé depuis 2006 par Corinne Léonet, Mohammed Ouaddane et Thomas Peyres), en partenariat avec La Bellevilloise.

Les séances seront suivies de rencontres et d’échanges avec des réalisateurs et des témoins. Certaines seront précédées par une ballade de quartier à l’initiative de l’association Paris par Rues Méconnues, suivant les thématiques choisies.

Chaque séance aura lieu à l’Espace Forum de la Bellevilloise le dernier dimanche de chaque mois - de janvier à juin 2011.



Site réalisé avec SPIP - 3.0.17 [21515] LA UNE| | PLAN DU SITE | QUI SOMMES-NOUS | CONTACT | WebMaster |