pour retourner vers la une (accueil)
Pour une expression artistique des sans-voix
Accueil > Activités > On vous conseille > Sixième édition du festival Pico y pala
Sixième édition du festival Pico y pala
Du 2 au 6 avril à Paris et banlieue

NOUS AVONS LE PLAISIR DE VOUS INVITER À LA 6ème EDITION DU FESTIVAL PICO Y PALA

DU 2 AU 6 AVRIL 2015 à Paris et en banlieue

Films, débats, concerts à prix libre !

JEUDI 2 AVRIL - 17h
à la Maison des Initiatives Étudiantes – Labo 13 - 15 rue Jean-Antoine de Baïf, Paris 13e, RER C/ M° Bibliothèque-François-Mitterrand

"PAS DE RÉVOLUTION SANS CHANSON"
17h No habrá revolución sin canción (Il n’y aura pas de révolution sans chanson)
Mélanie Brun / Chili / 2013 / 89’

« Il n’y aura pas de révolution sans chanson » avait crié Salvador Allende. Le film reprend et adapte ces mots en nous montrant la vie musicale chilienne avant et pendant le gouvernement d’Unité Populaire et sa portée à long terme. Il montre comment la musique accompagne les espoirs du peuple et exprime une nouvelle conscience dans le mouvement populaire.
+ Discussion avec la réalisatrice.

VENDREDI 3 AVRIL - 19h
Au Sans Plomb 9, rue Ernest Renan, Ivry-sur-Seine, M° Mairie d’Ivry / RER C Ivry-sur-Seine.

"EXTRACTIVISME : SPOLIATION ET DESTRUCTION DES TERRITOIRES, NON MERCI !"
La consulta inconsulta (La consultation sans consultés)
Tania Laurini / Equateur / 2013 / 21’

Ni libre, ni préalable, la « consultation préalable » des peuples indigènes qui a eu lieu lors du 11ème appel d’offres de concessions pétrolières en Amazonie est déstabilisée par une enquête d’opinion indépendante, qui révèle les irrégularités de la consultation officielle et la mise en sourdine des seuls paroles qui valent réellement : les voix clairvoyantes des populations amazoniennes d’Équateur.

Una visita inesperada (Une visite inattendue)
Caméra Shuar / Équateur / 2014 / 10’
Dans la communauté shuar San Carlos de Numpaim, des fonctionnaires de l’entreprise chinoise ECSA débarquent en plein milieu d’une assemblée. Cette entreprise est chargée de la mise en œuvre du projet de mine à ciel ouvert "Mirador", dans la cordillère du Condor, en territoire shuar. Les dirigeants shuars s’affrontent alors aux fonctionnaires chinois.

TSUNKI
Caméra Shuar / Équateur / 2014 / 17’

Le mythe de Tsunki raconte l’histoire de l’origine des Shuars : un homme et sa fille survivent au déluge provoqué par Tsunki, l’esprit de l’eau. Ensemble, père et fille fonderont la génération shuar.

20h30 Mal d’Agri.
Mimmo Nardozza, Marcella Di Palo e Salvatore Laurenzana / Italie / 2014 / 24’

La Val d’Agri est une vallée splendide du sud d’Italie, dans le département de la ville de Potenza, région de la Basilicata. Située entre les montagnes de l’Apennin lucane et campane, c’est une vaste plaine destinée, depuis toujours, au secteur agroalimentaire. Mais en 1981, l’Agip (Agence générale italienne de pétrole) découvre que la Val d’Agri est le plus important champ pétrolifère sur le territoire continental d’Europe. L’agroalimentaire cède alors sa place à l’industrie pétrolière.
Le documentaire offre un portrait des malaises subis par la population locale depuis désormais plus de 15 ans : de nombreux problèmes de santé publique et des dégâts environnementaux.

21h Terre d’une mine (extrait)
Collectifs Aldeah et Stop Mines 23 / France / 2015 / 20’

Dans le cadre de la journée mondiale contre la méga-industrie minière en opposition à tous les permis miniers qui menacent ça et là la santé et la vie locale des populations, Le Collectif de Vigilance sur les Projets Miniers Creusois organise le festival français sur le site d’un nouveau permis accordé pour l’exploration d’or et d’autres métaux : le permis de Villeranges. Plusieurs autres demandes ont été déposées en France (Tarn, Côtes d’Armor, Morbihan, Maine et Loire, Loire-Atlantique, Tahiti, Sarthe et Mayenne). Comment expliquer ce regain d’intérêt pour les métaux dans l’Hexagone ?
21h30 Discussion avec les différents collectifs présents et les réalisateurs.

SAMEDI 4 AVRIL – 13h30
Au Sans Plomb - 9 rue Ernest Renan, Ivry-sur-Seine, M° Mairie d’Ivry / RER C Ivry-sur-Seine.

I. "CINÉ COMMUNAUTAIRE, CINÉ POUR LE POST-CONFLIT". L’expérience d’Ojo Al Sancocho
Festival international de Cinéma alternatif et communautaire de Bogotá (Colombie).

13h30 Chiquichiqui, cocineras de sueños ancestrales, ¡Tabaco resiste con dignidad ! (Cuisinières de songes ancestraux, Tabaco resiste avec dignité !)

Colectivo cocineras de sueños ancestrales / Colombie / 2015 / 20’

Chiquichiqui, connaître notre environnement et hériter de nos traditions, en ravivant la mémoire d’un peuble disparu. Avec quelques recettes à base de maïs, une communauté se remémore sa culture, mise à mal par l’ambition de l’homme et l’exploitation du territoire. Une histoire de résistance à travers la nourriture, à travers laquelle Ines, Norys et d’autres cuisinières de songes ancestraux racontent leur histoire, suite à leur expulsion par la transnationale du Cerrejon.
+ Discussion avec Daniel Bejarano d’Ojo al Sancocho

II. "QUE LA MUSIQUE SOIT TON ARME !"
15h Concert : Démonstration de Batas (Percussions afro-cubaines).
16h Musiques rebelles Américas

Mari Boti et Malcolm Guy / Canada-Chili / 2004 / 79’
De la Terre de feu au Rio Grande, l’« autre » Amérique est en plein tumulte. À travers les rythmes et les voix de quatre groupes de musiciens engagés dans des mouvements sociaux et politiques, Musiques rebelles Américas prend le pouls de cette Amérique, populaire, dynamique et résistante.
+ Discussion

18h Videoclips & Discurso
Gran OM / Mexique / 2014-2015
Ayotzinapa Ruge, 4’ / For those, 4’ / Protesta, 7’
Projet artiviste de soutien aux mouvements sociaux+ Discussion

18h45 Checkpoint rock : canciones desde Palestina (Checkpoint rock : chansons de Palestine)
Fermin Muguruza et Javier Corcuera / Espagne / 2009 / 72’

Checkpoint rock montre la vitalité musicale de la résistance palestinienne sur les territoires occupés. La musique devient la métaphore idéale pour rappeler qu’un peuple qui chante ne meurt pas.
+ Discussion

20h30 Repas

21h30 Concert : Aquelarre – Cumbia féministe

22h15 Concert : Barricada Tropical – cumbia.

DIMANCHE 5 AVRIL - 13H
Au Jardin d’Alice - 20 rue de Reuilly, Paris 12e, M° Reuilly-Diderot

"VIOLENCES D’ÉTAT : NI OUBLI NI PARDON !"
13h30 Ver arder y no meter las manos al fuego (Voir brûler et ne pas y mettre ses mains)

Colectivo Revolución 1341 / Clan de la Oveja / la Red de Redes / 2014 / 6’

Le regard de jeunes de 16 à 19 ans sur le Mexique de ces dernières années, qui a connu une montée des violences d’État, des atteintes aux droits de l’homme et de l’impunité. La disparition forcée de 43 étudiants de l’école d’instituteurs d’Ayotzinapa, au Gerrero, la société civile qui clame son indignation, exige la justice.

Ayotzinapa, la lucha sigue (Ayotzinapa, la lutte continue)
Marie-Pia Rieublanc / Mexique / 2015 / 26’

Ce film raconte la quête menée par les parents aux côtés des étudiants et de la population solidaire, pour retrouver les 43 étudiants disparus à Ayotzinapa, en janvier 2015 à Iguala et ses environs. Il montre la force et la persévérance de cette lutte quotidienne pour la justice et la vérité sur ces disparitions, qui a déclenché une large mobilisation autour de cette question dans tout le pays.
+ Discussion avec le CSPCL (Comité de soutien au peuple du Chiapas en lutte) (sous réserve)

15h30 Nunca digas nunca (Ne jamais dire jamais)
Collectif anonyme / Argentine / 2014 / 79’

Comment faire réapparaître ce que des années d’histoire s’efforcent de cacher ? Pourquoi faire disparaître un ouvrier, un étudiant ou un jeune des quartiers populaires ? Qui a le pouvoir de le faire ? Ce documentaire indépendant, collectif et anonyme, dénonce le fonctionnement de la répression aujourd’hui en Argentine.

17h Intermède musical : Juan Cruz Suarez Chacarera sí !
La Chacarera est une musique actuelle, écho de notre temps, ouverte aux influences des musiques qui traversent le monde et porteuse d’un regard sur la réalité sociale ; une émotion qui est une invitation à explorer un nouvel aspect de sa sensibilité, à travers des chansons, petites histoires inspirées de la mémoire collective du Nord-Ouest de l’Argentine ou d’ailleurs.

18h Crónica de un comité (Chronique d’un comité)
José Luis Sepúlveda / Chili / 2014 / 100’

Le film dévoile des moments d’actions publiques et la vie quotidienne des membres du Comité Solidaire et Politique formé suite à la mort de Manuel Gutiérrez, 16 ans, tué par le tir d’un policier. Il raconte la lutte contre l’impunité à travers les expériences, les sentiments et les réflexions de la famille de Manuel.

20h Débat final avec José Luis Sepúlveda, réalisateur, le Collectif « Urgence notre police assassine » et des personnes en lutte contre les violences policières.

LUNDI 6 AVRIL – 11h

Aux Francs-Tireurs - 13 rue des Francs-tireurs, La Courneuve, RER B La Courneuve-Aubervilliers
"QUAND LE SPORT RIME AVEC BÉTON ARMÉ : LUTTES CONTRE LES MÉGA-ÉVÉNEMENTS SPORTIFS AU BRÉSIL ET AILLEURS."

11h Rdv Schibboleth football
C’est un football très étrange puisqu’il se pratique à trois équipes, ce qui est inadmissible pour l’idéologie sportive. L’introduction progressive d’une troisième équipe (négative) qui n’a pas de cage à défendre et peut marquer des deux côtés du terrain perturbe la logique bien connue. Le hasard, l’initiative, la liberté sont à même de développer le jeu et de ravir les joueuses.

13h30 Repas (auberge espagnole) et causerie d’après match.

15h Distopia 021
Brésil / Colombie / 2011 / 28’ / VOSTF
Ce documentaire, réalisé par les collectifs Rio40Caos (Brésil) et Antena Mutante (Colombie) montre la marchandisation de la ville et de la vie à Rio de Janeiro, et la résistance des communautés face à l’impact des mégaprojets urbains.

We don’t like samba
CIS-Berlin / Allemagne / 2014 / 41’

Une étincelle – l’augmentation du prix des tickets des transports publics – répand le feu de la révolte jusqu’aux confins du pays. Les Brésiliens, écrasés par des salaires misérables, la précarité et, dans les favelas, par une répression policière militarisée, ont préparé la Coupe du monde à leur manière : résistances aux projets d’urbanisation, manifs explosives et grèves sauvages… Foulant aux pieds la trilogie foot-samba-carnaval, les éboueurs en grève - "les Garis"-, proclament : "On s’en fout de la samba ! Nous sommes des rebelles". "We don’t like samba" raconte l’histoire de tous ces rebelles .

Des champs pas d’Auchan
2014 / 10’
Le sport comme plus-value culturelle, Auchan n’a pas trouvé mieux pour enrober son projet de plus grand centre commercial d’Europe, Europa City la bien-nommée. Une piste de golf mais surtout ... une piste de ski, hors-sol, tout un symbole de la société de bric et de toc qu’ils veulent construire. Le 2 décembre 2013, une trentaine de militants du collectif NDDL, de la Costif et des clowns activistes, pressé(e)s de connaître les joies du paradis artificiel de la famille Mulliez, construisent leur propre piste de ski devant le siège francilien de la société Auchan. Combat en cours.

16h30 Présentation du projet des JO 2024 à Paris avec un membre de la Costif (Coordination pour la Solidarité des Territoires d’Ile-de-France et contre le Grand Paris)
17h Assemblée générale contre le sport spectacle : discussion sans crampons ni matraques, ni bulldozers, avec le collectif Vira Lata (documentaire brésilien indépendant), GrouCHOs.org (critique du sport) et des opposants au Grand Paris et aux méga-projets.

19h – 22h : Soirée brésilienne
Repas vegan + Initiation et Bal Samba / Forró.

Plus d’infos sur http://picoypala.org/#



Site réalisé avec SPIP - 3.0.17 [21515] LA UNE| | PLAN DU SITE | QUI SOMMES-NOUS | CONTACT | WebMaster |