pour retourner vers la une (accueil)
Pour une expression artistique des sans-voix
Accueil > Activités > On vous conseille > Trajectoires et ARCADI présentent "QUI SOMMES NOUS" - Populations et (...)
Trajectoires et ARCADI présentent "QUI SOMMES NOUS" - Populations et diversité en Ile-de-France
Exposition photographique au Centre Animation Les Amandiers du 10 au 24 octobre

Qui sommes-nous ?
Populations et diversité en Île-de-France
- Ateliers de photographie -

Du 10 au 24 octobre 2015
Au Centre Animation Les Amandiers
110, rue des Amandiers - 75020 Paris
Métro : Ménilmontant ou Gambetta

Proposée initialement dans le cadre de l’Année de la France au Brésil (2009), et suite à l’exposition « Peuples de Sao Paulo » qui avait eu lieu en 2005 en Île-de-France, l’exposition photographique « Populations et diversités en Île-de-France » interroge la question de la diversité sous l’angle interculturel et social.

La Région Île-de-France a proposé à Arcadi, au travers de son dispositif Passeurs d’images, et à l’association Trajectoires de conduire ce projet en 2009. Celui-ci est le fruit d’une intelligence collective articulant approche photographique et anthropo-sociologique. C’est avant tout une livraison « instantanée » et intuitive issue de travaux d’ateliers photographiques qui se sont tenus dans des territoires urbains contrastés d’Île-de-France, sur quatre villes (La Courneuve, Colombes, Paris-Belleville, Vitry-sur-Seine) en partenariat avec les municipalités et les structures locales. Des groupes de jeunes et moins jeunes, amateurs ou novices, guidés par le regard vigilant et critique des photographes Brigitte Eymann et Sophie Loubaton, ont capté sur le « vif », en portraits ou en situations, les réalités de cette diversité, de ces diversités, avec leurs propres images et mots. La jeune réalisatrice Pershang Shafigh nous restitue, avec rigueur et inspiration, ce travail « en chantiers » dans un making-off filmé.
Brigitte Eymann, Sophie Loubaton et Pershang Shafigh, authentiques « passeurs d’images », ont œuvré, parfois en contournements / détournements, et de connivence avec la distance de l’anthropologue Mohammed Ouaddane. De fait, la diversité ne peut être réduite à « l’ethnique » ; la diversité « n’habite pas une couleur de peau » ni ne peut faire l’objet d’un habillage « culturel », a fortiori biologique. La diversité est par définition plurielle, qu’elle concerne un individu ou un groupe, pour reprendre les mots d’un Claude Lévi-Strauss.

Cette exposition, composée en plusieurs parties, a été présentée au Brésil (à Sao Paulo), et en France sur différents sites, et notamment à la Maison des Métallos dans sa version intégrale (en 2011).

Une partie de l’exposition est ici présentée, comprenant les travaux de Sika Viagbo sur la « diversité… capillaire » et ceux de Flavie François, Farrah Hajib et Anthony Ngangwa réalisés sur le quartier de Belleville !

Partenaires : ARCADI, Région Île-de-France, Ville de Sao Paulo
Contact Association Trajectoires : 06 11 29 59 18

Site : www.trajectoires-memoires.com



Site réalisé avec SPIP - 3.0.17 [21515] LA UNE| | PLAN DU SITE | QUI SOMMES-NOUS | CONTACT | WebMaster |